2.4. Se préparer pour l’outre-monde

2.4. Se préparer pour l’outre-monde

L’outre-monde est un terme utilisé par les chamanes pour désigner le monde de la vie après la mort.
Il y a fort longtemps, j’ai rencontré Anne Givaudan et son premier mari et co-auteur Daniel Meurois à Marjolaine, qui tentaient d’explorer cet univers spirituel par des techniques de voyage astral et d’expérience de sortie du corps. Anne a écrit seule, ou en collaboration, une trentaine d’ouvrages peuplés d’égrégores d’animaux de toutes les espèces et d’hommes étranges, qu’ils avaient découvert lors de ces voyages. Même si ces techniques s’apparentent à du rêve ou du songe dirigé, et même si certains personnages de ces livres s’inspirent de ceux imaginés par Raymond Bernard, Grand Maître de la Grande Loge Française de l’Ordre Rosicrucien AMORC, leurs résultats sont suffisamment intéressants pour se préparer à vivre dans cet outre-monde que nous avons nommé “L’arche mentale” dans notre précédent article : 2.3. L’évolution des vivants. grâce à des techniques similaires.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anne_Givaudan
Se préparer à vivre dans l’arche mentale, ou cet outre-monde de nature mentale, sera l’objectif de ce présent article.

Le Rubayat d’Omar Khayyâm

Quelques rappels

Ceux qui savent pouvoir mourir à chaque instant dans la félicité de la maîtrise de soi et la connaissance de l’outre monde, ne craignent pas l’épreuve de la mort.
La peur de la mort est une peur d’un imaginaire fondé sur des croyances, et non sur la réalité de cette expérience vécue par les agonisants.
L’agonie s’achève dans l’inconscience de notre corps physique et non dans la douleur. C’est ce que montrent les expériences de mort imminente, qui peuvent se prolonger au delà de la mort biologique de notre cerveau, validant le dualisme de substance.
La mort est un voyage soit vers l’inconscience d’être, soit vers une adaptation à un autre monde.

Des techniques pour préparer son séjour

Sans pratiquer le voyage astral, la méditation profonde, le rêve, et le rêve lucide dirigé, peuvent nous donner des informations utiles sur l’outre-monde.

Trois enceintes concentriques dans l’arche mentale

La chambre claire

C’est la chambre à laquelle vous accédez quand votre esprit quitte l’environnement du monde physique sans être absorbé par le Noûs. Dans le cas contraire vous glissez dans l’inconscience. Comme son nom l’indique la chambre claire est légèrement lumineuse et virginale, d’un ton blanc soyeux. Elle ne présente aucune décoration et aucun aménagement. Vous y retrouvez la compagnie de l’intégralité de votre champ sémantique avec toutes ses nuances, mais les souvenirs du monde physique, devenus inutiles, vont progressivement s’effacer.

Une demeure personnalisé

Sans que ce soit une obligation, chacun est libre de se créer une demeure et un environnement virtuel à sa convenance dans l’arche mental.

Une sphère de rencontre et de dialogue mental

Au delà de la chambre claire et de l’espace virtuel personnalisé, il est possible de rencontrer d’autres êtres pour dialoguer dans la troisième enceinte de l’arche mental.

Des objectifs à retenir

Trois objectifs sont à retenir au cours de cette première étape dans l’outre-monde :

— Mieux discerner et étudier le système métaphysique afin de mieux comprendre les lois et les principes qui régissent les vivants dans ce monde.

— Rencontrer d’autres êtres vivants pour dialoguer dans la troisième enceinte de l’arche mental.

— Trouver et rejoindre l’égrégore du second niveau d’évolution du vivant dans l’arche mental.

Conclusion

L’évolution mentale du vivant n’a pas de limite jusqu’à la fin des temps, sans jamais toutefois atteindre la perfection absolue du fait d’une contrainte formelle.

Laisser un commentaire

Fermer le menu